1ère semaine de juin : annonce de ma grossesse à mon responsable de service...

Publié le par Emilie

Il y a un an, 9SA+2...

J'étais entrée tout doucement mais très surement dans une ère de "camouflage à fond". Et oui, avec les hypoglycémies très nombreuses et donc les ressucrages allant de paire, force était de constater que je m'arrondissais....beaucoup... Ce qui était vraiment rigolo est que cela se passait essentiellement au niveau du ventre (alors qu'à ce stade et compte tenu des raisons, j'aurai pu grossir d'ailleurs !). J'adaptais donc ma garde robe au maximum, de sorte à cacher mon état, chose qui me semblait de plus en plus difficile au fil des jours. Pourtant, je ne voulais pas le crier sur les toits. Que ce soit au boulot (j'étais titulaire depuis à peine 6 mois et, ceci mis à part, j'estimais que ça ne les regardait pas) ou même ailleurs. Cela toujours dans la même optique : attendre tranquillement que les risques de fausses couches s'estompent pour pouvoir l'annoncer au monde entier.
Pourtant, une question de timing que je trouvais problèmatique s'imposait à moi : mon responsable partait en congés dans les jours qui suivaient et je débutais les miens le jour de son retour. Autrement dit, nous n'allions plus nous croiser avant août, soit lorsque ma déclaration de grossesse aurait déjà été effectuée et lorsque j'aurais été dans mon 5ème mois avec, certainement, un bidon des plus proéminents !
Je ne pouvais pas le prendre en traitre de cette manière et n'envisageais pas qu'il apprenne mon état par la DRH lors de mes congés, même s'il était certain que ceci n'avait qu'une importance "relative". Décision était donc prise de lui faire la confidence avant qu'il ne s'en aille. Je ne me souviens pas quel jour exactement je le lui ai dit mais je me rappelle avoir néanmoins beaucoup appréhendé ce moment ! D'autant plus que dans mon équipe, nous ne sommes que trois et que l'une de mes collègues étaient déjà enceinte ! Autant dire que c'était mettre un sacré bazar !!! Mais bon, de toutes façons, petite crevette était installée et sauf problème, tout le monde allait devoir faire avec ! Un point c'est tout !
Le moment redouté arriva et la nouvelle fut plutôt bien accueillie ! Avec un "je m'en doutais !" !!! Bon, bien, ça c'est fait alors.... En fait, sa préoccupation fut surtout les dates du congé maternité (chassez un manager, il revient au grand galop...). Il m'a remercié de lui avoir parlé et a repris le cours normal de sa journée de responsable. Et moi, la mienne. De future maman. Avec mon petit bidon qui poussait gentiment...pour mon plus grand bonheur et dès lors, en toute sérennité, mes appréhensions envolées...

Aujourd'hui, ce n'est plus mon ventre qui pousse à tout allure mais mon p'tit bouchon ! Ca passe réellement trop vite. Nous continuons les petites purées le midi et mademoiselle adore la purée de courgette ! Surtout celle que maman prépare (suis pas peu fière !!!). Par contre, nous avons tenté les fruits à 4 heures et là, à ma grande surprise, Charlotte n'aime pas la pomme ! Elle en a des hauts le coeur... Je crois que la varièté choisie était trop acide... Il va falloir que j'étudie ça de près...
Allez, en attendant, bonne nuit et doux rêves :-)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article