1ère écho

Publié le par Emilie

Il y a un an, nous ressortions de notre premier rendez vous avec le gynécologue. A la fois heureux et frustrés...

8h40 le 2 mai 2007 : le gynéco venait nous chercher dans la salle d'attente. Nous étions un peu en avance et lui, toujours ponctuel. Ou presque. Nous lui expliquions le pourquoi de notre venue, ce qui ne l'étonna point puisque je lui avais quelques semaines auparavant fait part de notre désir d'enfant. Il me demanda rapidement " l'état de mon diabète ". Certes, ceci était du ressort du diabéto. Mais j'ai choisi ce gynéco pour ses compétences en diabétologie et sur les conseils de mon endocrinologue. Il ne pouvait donc qu'être compétent et je trouvais sa question cohérente.
Il nous expliqua qu'une grossesse diabétique était une grossesse pathologique et que le chemin allait être long ; moyennant un suivi extrêmement serré entre lui et le diabéto ainsi qu'un investissement personnel important, nous pourrions arriver au bout ; mais que rien n'était gagné. D'autant que son lieu de travail est une clinique dans laquelle la maternité n'est que de niveau 1, ce qui n'est pas recommandé pour mon cas : en effet, la grossesse peut être compliquée, mais surtout, l'enfant arriver prématurément (risque du DID) ou naître avec un souci quelconque (toujours lié au DID) nécessitant dans tous les cas une prise en charge par une équipe compétente et dans un environnement adapté. Il est donc fortement recommandé aux DID d'envisager une maternité de niveau 2, voire 3. Le gynéco nous a donc dès le départ mis dans le bain : il suivait ma grossesse sans problème mais au moindre doute, il nous redirigerait vers le centre hospitalier voisin (niveau 2), voire le CHU de Poitiers qui est à 1 heure d'ici (niveau 3). Nous lui faisions confiance.
Il nous indiqua le chemin de la salle d'échographie. Il fallait en effet faire un premier bilan par écho endovaginale. Tout d'abord, pour confirmer la grossesse intra utérine. Puis, pour dater (ou tenter de dater) la conception. Enfin, pour le bonheur des futurs parents (mais là, ça n'a absolument rien de médical ou de scientifique...). Ce fut d'ailleurs, à cet égard, le grand bonheur de vivre une grossesse diabétique : avoir une écho tous les mois ! Comme une contrepartie. Une petite récompense.
La séance a débuté. Nous n'avons pas vu grand-chose d'autre qu'une petite poche de 6mm de diamètre. Petite bulle d'eau dans lequel devait se trouver notre "mini nous".
Nous étions heureux car aux dires du doc, il s'agissait bien d'un début de grossesse. Après le test urinaire et la prise de sang, l'écho venait donc confirmer tout ce début d'histoire dans le bon sens. Et en même temps, nous sommes sortis frustrés, pensant "en voir plus"..... A côté de ça, la grossesse avait tout l'air selon les mesures de la petite bulle, d'avoir débuté le 14 avril (même si nous étions - et restons toujours - persuadés que la conception datait du 7....). Ce qui n'était somme toute pas bien vieux.
Le gynéco termina le rendez vous en nous demandant de revenir dans 3 semaines pour confirmer par écho la grossesse évolutive. Il nous a bien mis en garde sur les risques de fausse couche accrûs en cas de diabète et nous conseilla donc le plus possible de garder notre bonheur comme un joli secret, pour nous...
Voilà, nous sommes donc ressortis rassurés. Avec un sentiment de prise en charge. D'autant que Christophe a été très intégré au rendez vous. Nous en étions agréablement surpris car, à vrai dire, nous ne nous attendions à rien. Pendant tout l'entretien ainsi que durant l'écho, le médecin s'adressait à nous deux et pas seulement à moi. Christophe posait ses questions et avait des réponses. Tout ceci était vraiment très appréciable : je portais certes notre crevette mais nous l'avions conçue à deux et allions l'assumer de la même manière. Et surtout je ne me voyais pas vivre ma grossesse sans ma moitié, ou avec lui en recul.
Bref, nous ressortions rassurés et heureux. Et avec le premier cliché de notre bibou......enfin, de sa mini piscine....


Pour la légende, il s'agit de la toute petite bulle noire au milieu, d'où notre petite frustration (ceci explique cela....)....

Quand on pense que cette petite bulle représente aujourd'hui notre petite belette, c'est vraiment impressionnant ! Ce soir, mademoiselle regardait la télé. Et elle se marrait, surtout parce qu'elle nous entendait rire son père et moi juste à côté d'elle. Et ça lui collait le sourire, ce sans décoller les yeux de l'écran..... Ben quoi ? Sont sympas les enquêtes de Bones, non ?....
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julie 08/05/2008 00:16

Je te félicite pour ton blog, qui est vraiment bien fait et très bien écrit. Je te rassure, tu ne te répètes pas.
Franchement j'attends la suite avec impatience et je je vais suivre de plus près l'évolution de ton blog.
Bonne nuit à toute la petite famille.

Emilie 14/05/2008 23:00


Merci Julie ! Ravie que ça te plaise et contente de lire tes commentaires !
Des bisous :)


Marie 05/05/2008 16:09

Une petite bulle qui va prendre de plus en plus de place, dans vos coeurs, et dans la maison, est ce possible ?, mais oui !!!!! Déjà dans ton récit elle se transforme en belette !!!! Je plaisante, c'est un blog très touchant que je suis avec beaucoup de plaisir (l'épisode "Christophe" m'a épaté, je le voyais déjà fondre dès qu'il parlait de sa Charlotte, de là à l'écrire ainsi ...).Gros bisous à la plus belle des "Pepette" et à ses parents. A suivre .......Marie.

Emilie 05/05/2008 19:21


Mais ouiiiii ! Des crapauds qui se transforment en prince charmant, des bulles en belette ! Comme quoi la vie ressemble parfois à s'y méprendre à un conte de fées.... Pour l'épisode Christophe, je
n'ai forcé en rien : il a voulu de lui même s'exprimer alors je lui ai laissé les clés du blog. Je suis contente qu'il l'ait fait et serai heureuse qu'il continue si l'envie lui prend.
En tous cas, merci Marie, et ravie que ça te plaise...
Encore des bisous pour ta bougie de plus ! :-)


emilie 03/05/2008 23:16

Voilà un joli blog !plein de tendresse un site cocoon!

C'est tres tendance ca me fait penser au series tres en vogue en ce moment. on a vite envie de connaitre la suite et de voir la bouille de la belette.
Moi suis un peu egoiste mais je l'ai deja vu cette crevette et je lui fais plein de poutous. elle tellement mimi la petite Charlotte.
Mais tinkiet pas ma cherie g suivi l'histoire du debut à ton arrivée, tu es meme le premier BB qui m'a fait pleurer.

Je t'embrasse fort ma charlotte adorée

Emilie 04/05/2008 22:52


Hey, ma mimie !
Merci pour ces jolis compliments. Je fais surtout en sorte que ca blog soit sincère et qu'il relate ce que nous avons ressenti.
Ton commentaire me fait penser que je devrais faire un petit album photo...
Petite Charlotte et nous t'embrassons :-)