InsulinoThérapie Fonctionnelle (ITF) : passage à l'acte - 1er round....

Publié le par Emilie

Il y a un an, 12 jours de grossesse..........et je mourrrrrraaaaaiiiiiii de faim !!!! Si si, l'heure, c'était l'heure : midi, c'était midi moins 5...... Et 19h, forcément, c'était 18h30 !!!! QUI a dit que les perceptions étaient érronnées durant la grossesse ? QUI ????......... :-)

Lorsque j'ai découvert le forum des mamans diabétiques, j'ai été interpellée par une façon de se soigner et de se nourrir que certaines d'entre elles pratiquaient : l'ITF ! Il a fallu que je m'arrête un peu sur ces posts là pour bien comprendre.
En effet, depuis l'annonce de mon diabéte, on m'a éduquée (oui, oui, c'est le terme, éduquée) à manger d'une certaine façon. Compte tenu de mon âge et de mon rythme de vie, on a estimé une ration calorique par jour et on a déterminé ce que je devais manger à chaque repas :
 - petit déjeuner : mon bol de lait + 60gr de pain;
 - déjeuner et dîner : crudités, viande/poisson + légumes verts + 150gr de féculent, 1 produit laitier, 1 fruit et 30 gr de pain.....
Ce, ad vitam eternam, bien sûr...... Tout à fait évident à respecter en cas de repas de fête ou, à l'extrême, de gastro.......lol.......
Partant de ça, il fallait ensuite tâtonner jusqu'à trouver les bonnes doses d'insuline pour couvrir les besoins.
L'ITF repose sur des principes différents. En effet, et pour faire simple, on considère qu'à partir du moment où nous avons trouvé nos bonnes doses d'insuline, se dégage une certaine sensibilité à l'insuline. Qui est propre à chacun. Qui peut aussi évoluer. Partant de ce postulat, et à partir du moment où nous connaissons notre indice de sensibilité, tout nous est permis ! Seule contrainte : connaitre la teneur en glucides de chaque aliment et calculer la dose qui nous permettra de le manger en limitant les pots cassés ! Si j'ai besoin d'1 unité d'insuline pour 10gr de glucides, alors je devrai prendre 4 unités pour pouvoir manger une religieuse au café (miam.....) représentant 40 gr de glucides. Simple, non? Bon, je pense que ce n'est pas miraculeux : il faut être très concerné par son équilibre, bien apprendre à se connaître et surtout, que ça dure dans le temps. Ceci étant, l'équilibre peut être là, en même temps que le plaisir de manger, sans interdit. Un compromis très allèchant.....
Etant tombée enceinte très rapidement, je n'ai pu commencer à me former à l'ITF....
Mais aujourd'hui est un autre jour : je ne suis plus enceinte.........mais toujours diabétique ! Et comme plusieurs autres forumeuses, il est temps pour nous de passer dans une nouvelle ère, celle de la liberté alimentaire..... Qu'à cela ne tienne, nous débutons ce soir même notre 1ère étape ITF : un jeûne glucidique de 24 heures, pour vérifier si notre insuline basale (celle qui ne couvre que nos besoins organiques, c'est à dire sans repas, sans glucide....), ce avec des contrôles toutes les 2 heures cette nuit et toutes les heures demain... Et pas d'inquiètude : "jeûne glucidique" signifie que je peux manger des aliments sans glucide durant ces 24h. Je ne resterai donc pas sans manger non plus......
D'ailleurs, il est l'heure du test........ :-)
Bonne nuit !....
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julie 07/05/2008 23:48

Franchement je te dis chapeau, pour tout ce que tu endures à cause du diabete.
Je t'envie pour ta tenacité, pour avoir la force de suivre toute tes contraintes.
Moi qui n'arrive pas à me contrôler niveau nourriture (et oui toujours en régime, résultat - 6kg en presque 1 ans c'est pas glorieux).
Mais il faut que je continue et que je trouve la motivation, car mon surpoids pourrait être un arbre qui bloque la route à une grossesse (qui n'est pas pour tout de suite mais bon).
Allez je continue la lecture de ton blog, et je te félicite encore.

Emilie 14/05/2008 22:59


Coucou Juju ! Tu sais, je n'ai pas beaucoup de mérite. Quand ça te tombe dessus, tu fais avec. Et avec ça comme autre chose, tu as la possibilité de faire beaucoup de bêtises, du genre à passer des
années à mal te soigner, à t'en foutre royalement et à bouder les conséquences. Tant que tu ne prends pas conscience que tu as une pathologie, pas facile de se considérer comme "malade" (même si je
n'aime toujours pas ce terme et que je ne me sens pas comme tel) et de se traiter de façon raisonnée. Pas facile quand c'est sur le long terme et que c'est quelque chose de quotidien. Je ne sous
estime pas tes problèmes, au contraire, ta quête pour perdre du poids est parallèle à la mienne pour avoir une bonne glycémie. Et je ne peux que te comprendre : quand tu fais tout ce qu'il faut et
que le résultat n'est pas là, bien ça met en rage et on a franchement envie d'abandonner... Mais par ma grossesse et mon amie la pompe, je me suis aperçue que je pouvais y arriver. Certes, ce n'est
pas toujours idéal mais c'est mieux que rien et c'est satisfaisant.
J'ai lu quelque part que nous avons tous un idéal mais que la vie, c'est autre chose. Et ce n'est pas faux. Alors, ne perds pas courage et dis toi bien que 6 kgs en 1 an, même si ça ne te parait
pas glorieux, c'est déjà plus que bien, c'est tout ce que tu n'auras pas à perdre dans le futur. Et si une future grossesse est ta motivation, crois moi, tu vas y arriver ;)
Des bisous !


Sabrina 28/04/2008 14:06

Comment s'est passé cette première journée de jeûne glucidique ??? J'espère que tout va bien. Bon courage à vous toute

Emilie 28/04/2008 22:38


Coucou Sab ! Et merci de prendre des news. Oui, ça s'est plutôt bien passé. Un peu fatiguant mais suis bien fière de moi ! J'en ai beaucoup appris sur mon équilibre (qui n'est somme toute pas si
mauvais) et sur les affinages que j'ai à faire.
Si tu veux jeter un oeil, voici les liens des posts concernés par cette 1ère étape : http://mamansdiabetiques.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=1262 et http://mamansdiabetiques.com/forum/viewtopic.php?f=27&t=1282
Bonne lecture (et si ce n'est pas très compréhensible, c'est normal : juste une bande de DID qui parle équilibre ;-))... Bizzzz